04/01/2021

AI4Health Winter School: a powerful kickoff!

Événement
Partager
Winter school

La première et très attendue Winter School AI4Health - École dédiée à l’intelligence artificielle (IA) appliquée à la santé, a débuté ce lundi 4 janvier 2021 pour une semaine.

 

Co-organisée par les Instituts Interdisciplinaires des 3IA (Prairie, 3IA Côte d’Azur et MIAI Grenoble) et le HDH, AI4Health réunit en ligne plus de 450 participants répartis sur 30 pays, et aux profils variés (60% d’étudiants, 20% d’académiques et 20% de professionnels du secteur privé). Cette première Winter School est possible grâce à la confiance de 12 partenaires.

 

Cette première édition d’AI4Health rassemble des acteurs du monde entier autour d’une passion commune pour l’Intelligence Artificielle, et de toutes ses applications dans le domaine de la santé.  Elle offre une occasion unique aux étudiants qui y participent de faire progresser leurs connaissances et compétences techniques, lors de séances plénières et de sessions pratiques, pour les candidats sélectionnés. 

 

Comme l’a exprimé Emmanuel Bacry, directeur scientifique du Health Data Hub, directeur de recherche au CNRS, et responsable du comité scientifique et du comité d’organisation d’AI4Health,

 

“L’interdisciplinarité est au cœur de la recherche appliquée en IA et tout particulièrement pour les applications en santé. Il est de toute première importance d’organiser des formations, des rencontres qui réunissent des orateurs et participants de tous horizons : acteurs publics et privés en santé, en biologie, mathématiques, informatiques, ... la mobilisation très importante pour le premier opus d’une école non généraliste sur l’IA  est révélateur du très fort intérêt mondial pour ce type d’événement.”

 

Le premier jour s’ouvrait avec la cérémonie d’ouverture introduite par Emmanuel BacryStéphanie Allassonnière a ensuite présenté PRAIRIE, Nicholas Ayache l’institut 3IA Côte d’Azur et Alexandre Moreau-Gaudry MIAI Grenoble. Ces trois structures de pointe fonctionnent grâce à de nombreux partenariats public-privé nationaux et internationaux. Ils ont présenté leurs programmes académiques pour attirer  des étudiants et chercheurs en IA du monde entier. 

 

Après ces présentations et avant de lancer les plénières, Emmanuel Bacry a présenté le Health Data Hub. La structure française récemment créée permet aux porteurs d'un projet de recherche d’intérêt général, un accès aisé et unifié, transparent et sécurisé aux données de santé, pour améliorer la qualité des soins et l’accompagnement des patients. Une plateforme technologique dans le respect des droits des citoyens permettant le développement d’outils utilisant l’intelligence artificielle leur est proposée. Le Health Data Hub est une structure encore jeune, qui poursuit sa croissance.

 

Premier intervenant des plénières, Adrian Weller (Alan Turing Institute, Université de Cambridge au Royaume-Uni) a donné la pleine mesure de l’importance des enjeux de transparence et d’éthique autour de l’Intelligence artificielle. Pearse Keane (UCL Institute of Ophthalmology, Moorfield’s Eye Hospital au Royaume-Uni) a pris le relais pour s’exprimer sur la transformation des systèmes de santé grâce à l’Intelligence artificielle, notamment pour l’ophtalmologie, sujet dont il est expert. Dorin Comaniciu (Siemens Healthineers) a clôturé les plénières du premier jour avec un exposé sur la transformation de la perception l’IA dans la santé, passant d’un effet de mode à une réelle plus-value. 

 

Après ces plénières, les participants ont pu découvrir une quarantaine de posters exposés par leurs auteurs. Par exemple, un travail novateur sur la “gestion de l’insuline et de l’alimentation à l’aide de l’apprentissage du renforcement pour les diabétiques de type I auto-surveillants”, répondant ainsi à l'enjeu de la gestion des maladies chroniques en temps de crise sanitaire Covid-19, a été présenté. Les participants ont été enthousiastes après cette première journée, avec des retours très positifs.

 

“Globalement une très belle première journée, avec des présentations interactives, passionnantes et convaincantes”

 

selon l’un d'entre eux. Nos participants internationaux ont également été enchantés :

 

"Thanks for an extremely interesting talk."

 

Sur Twitter aussi, la communauté a retweeté positivement avec le hashtag #AI4Health. Ce n’était que le début d’une semaine tout aussi studieuse que dynamique et diversifiée en termes d’enseignements en IA en santé. La Winter School se poursuivra toute la semaine via le compte Twitter du Health Data Hub, où nous continuerons à partager régulièrement des informations. 

// English version //

 

The first and very much awaited AI4Health Winter School - School dedicated to Artificial Intelligence (AI) applied to healthcare, started this Monday, January 4th, 2021.

 

Co-organized by the three 3IAs Interdisciplinary Institutes of Artificial Intelligence (Prairie, 3IA Côte d'Azur, MIAI Grenoble), and the Health Data Hub, the AI4Health virtual Winter School brings together more than 450 participants from 30 countries, with varied profiles (60% of students, 20% academics and 20% of private sector professionals). This first Winter School was supported by 12 partners.

 

This first edition of AI4Health brings together actors from around the world who share a common passion and research interest for Artificial Intelligence, and its applications in the field of health. AI4Health provides a unique opportunity to participants to improve their knowledge and technical skills, obtained during plenary sessions during three days and, for selected candidates, during two days of practical sessions.

 

According to Emmanuel Bacry,  Senior Researcher at CNRS (French National Centre for Scientific Research) at Paris Dauphine University, Scientific Director of the French Health Data Hub and General Chair of AI4Health,

 

"Interdisciplinarity is at the heart of applied AI research, particularly for applications in the field of health. It is crucial to organize trainings, meetings that bring together experts and participants from different spheres: public and private sector, disciplines such as biology, mathematics, computer science, etc. The very important mobilization for this first edition of a non-generalist school on AI is indicative of the very strong global interest in this type of event."

 

The first day opened with the inauguration ceremony introduced by Emmanuel Bacry who already announced there will be a second edition soon, respectively followed by Stephanie Allassonnière for PR[AI]RIE, Nicholas Ayache for the 3IA Côte d'Azur Institute and Alexandre Moreau-Gaudry for MIAI GrenobleThese three state-of-the-art structures operate through numerous national and international public-private partnerships. The speakers presented their AI-related academic programs which attract talented students and researchers from around the world. 

 

Before launching the plenary sessions, Emmanuel Bacry gave an overview of the French Health Data Hub, a recent public structure, a unique gateway allowing easy, simplified and secured access to health data for project coordinators to conduct public interest research, thereby improving quality of care and patient support, using a technological platform enabling the development of tools using Artificial Intelligence. The Health Data Hub is a still recent structure, which continues to grow.

 

The first plenary speaker Adrian Weller (Alan Turing Institute, University of Cambridge in the United Kingdom), using concrete examples, underlined the importance of transparency around Artificial Intelligence. He recommends to try hard to engage with users and stakeholders in advance of deploying algorithmic systems. For Adrian, an algorithm is usually just an attempt at a consistent policy but it is key to always hold the people behind them responsible and not to allow them to blame the algorithm. Pearse Keane (UCL Institute of Ophthalmology, Moorfield's Eye Hospital in the United Kingdom) illustrated the potential of AI to contribute to the transformation of health systems, using the field of ophthalmology, one of the medical branches fundamentally reinvented through AI. Dorin Comaniciu (Siemens Healthineers) closed the plenary sessions on the first day with a presentation onf the transformation of AI perception for hHealthcare, from a hyped technology to value creation. He defined the impact of AI on the treatment of health data and its increasing complexity.

 

At the end of the day,  the participants discovered a virtual poster exhibition of around forty research pieces presented by their authors in four rounds of 15 minutes. For example, one poster was focussed  on "Insulin and diet management using reinforcement learning for self-monitoring type I diabetics''. The participants were enthusiastic after this first day, and gave very positive feedback. It was

 

"overall a very beautiful first day, with interactive, exciting and convincing presentations". 

 

On Twitter as well, the community retweeted positively using  the hashtag #AI4Health. This was just the beginning of a studious but also dynamic week which offered diverse learnings in terms of AI in health. The Winter School will continue throughout the week via the Health Data Hub's Twitter account, where we will continue to share information on a regular basis.

28/05/2020

Data challenge en imagerie

Événement
30/10/2020

Une participation et des résultats …

Événement