2019

BACTHUB

établissements & professionnels de santé
Partager

Le contexte

La diffusion de bactéries résistantes aux antibiotiques dans la population est un problème majeur de santé publique en France. Elle s'accompagne d'infections difficiles à traiter et d'une mortalité accrue. La population française consomme beaucoup d'antibiotiques et cette forte consommation participe au développement de la résistance bactérienne. Cependant, l’impact de la prise d'antibiotiques par un individu, par exemple pour soigner une bronchite ou une angine, sur son risque d’avoir par la suite une infection à bactérie résistante est mal évalué.

 

Les objectifs et les bénéfices

Les investigateurs vont étudier, chez les patients infectés en ville par une bactérie puis hospitalisés dans un hôpital de l'APHP, leur consommation d’antibiotiques (qu’elle soit en ville ou lors d’une hospitalisation) avant le diagnostic de cette infection. Les consommations pour les  patients infectés par une bactérie résistante aux antibiotiques seront comparées à celles des patients infectés par une bactérie non résistante mais aussi à celles de personnes n'ayant pas présenté d'infection bactérienne.

Ce projet permettra de mieux comprendre, pour l’ensemble de la population, le lien entre la prise d'antibiotiques et le développement ultérieur d’une infection à bactérie résistante aux antibiotiques. Les résultats seront utiles pour guider les politiques de lutte contre la résistance aux antibiotiques.

 

Innovation clinique / technique

Le projet BACTHUB va créer une base de données unique sur les infections bactériennes dans le sang en couplant les données hospitalières de l’APHP qui comprennent des données cliniques, de pharmacie, de biologie, de microbiologie et socio-démographiques, aux données de remboursement des prescriptions d’antibiotiques en ville de l’Assurance Maladie. Un important travail de structuration et de validation de ces données sera réalisé.

Chiffres clés

#4
France consommateur de médicaments