2019

EPIFRACTAL

établissements & professionnels de santé
Partager

Le contexte

L’ostéoporose est une pathologie chronique invalidante. C’est une maladie silencieuse qui ne provoque pas de douleurs jusqu’au moment de la survenue de fractures. Les conséquences des fractures peuvent être sévères : nouvelle fracture, douleurs chroniques, altération de la qualité de vie (notamment perte d’autonomie) et parfois le décès.

 

Les objectifs et les bénéfices

Le porteur de projets et ses partenaires vont étudier le devenir des fractures chez les personnes de plus de 50 ans : le risque de nouvelle fracture et le risque de décès dans les suites de la fracture, etc. Ils vont également observer l’effet de la mise en route d’un traitement anti-ostéoporotique. 

De cette manière, le projet permettra d’améliorer la prise en charge des patients en identifiant les facteurs de risques de fracture et de décès à très court terme.

 

Innovation clinique / technique

Le projet EPIFRACTAL va combiner les données pseudonymisées de l’entrepôt de données de l’APHP (âge, sexe, date de la fracture, antécédent de fracture, etc.) et de l’Assurance Maladie pour définir le taux de survenue de nouvelles fractures de faibles traumatismes. 

L’originalité du projet vient de la méthode d’identification des sujets avec fracture récente, à partir de la détection automatique de mots clés dans les comptes rendus des urgences et d’orthopédie. 

Le projet analysera donc le devenir après tous les types de fracture et pas uniquement des fractures de hanche. Les prises en charge dans des structures dédiées à la prise en charge de l’ostéoporose (de type filière fracture) sera comparée à la prise en charge des centres sans filière.

Chiffres clés

177k /an
fractures ostéoporotiques